Conseils pratiques

  • Un club à la situation financière saine et à la caisse tenue de façon claire et transparente (plan comptable, origine du financement, affectation des fonds) suscite la confiance en interne comme en externe.

  • Mieux vos membres seront informés, moins ils se fieront à des spéculations. Il vaut donc la peine de consacrer suffisamment de temps aux finances lors de l’assemblée générale/ assemblée des membres, de répondre de façon approfondie aux questions posées et d’accepter d’entrer en matière sur les propositions.

  • Travaillez de manière à ce que si vous quittiez votre fonction du jour au lendemain, votre successeur hérite d’une caisse impeccablement tenue.

  • Vos relations avec les autorités et les partenaires/sponsors seront bien plus agréables si vous êtes en mesure de présenter des comptes transparents et tenus de façon irréprochable.

  • Assurez-vous que la couverture d’assurance du club corresponde à la situation actuelle (assurance bâtiment, assurance responsabilité civile, assurance-accidents, etc.).

  • Renseignez-vous sur les dispositions légales en matière d’assurance. On oublie souvent que les salaires des entraîneurs ne doivent pas forcément être déclarés comme des dépenses.

  • Chaque nouveau membre du club doit s’acquitter d’une caution à hauteur de la cotisation annuelle ordinaire. Ce dépôt sert à couvrir les désagréments éventuels (le non-paiement d’une cotisation, p. ex.).

  • Demandez vous-même les cotisations annuelles régulières des membres d’une sous-section et faites-vous présenter les comptes annuels de la sous-section pour les contrôler.